Notre vie d’éditeur est faite d’un quotidien où le passé, le présent et l’avenir sont sans cesse entremêlés… C’est ainsi que l’histoire d’un modeste « comptoir d’édition » fondé en 1911 a fini par se confondre avec celle de la littérature française du XXe siècle.

Antoine Gallimard

1970-2011. Une nouvelle donne éditoriale

À la mort de son fondateur, le jour de Noël 1975, Gallimard est une maison convoitée. Claude doit continuer à développer l’entreprise familiale et fait entrer ses quatre enfants dans l’entreprise. C’est à son fils cadet, Antoine, qu’il en confiera la présidence en 1988, lequel saura en préserver l’indépendance en dépit d’une crise familiale.

Trois grands dossiers marquent le début des années 1970 : la constitution d’une société de distribution (Sodis) et d’équipes de vente ; le lancement de la collection de poche « Folio » ; la mise sur pied d’un département Jeunesse.

D’abord réticent à l’idée d’une régulation des prix, Claude Gallimard se rallie à la loi sur le prix unique du livre en 1981, avant que son fils ne s’engage plus avant dans la défense de la librairie. Élu à la présidence du Syndicat national de l’édition en 2010, Antoine Gallimard défendra cette conviction dans le nouvel environnement numérique, associant la défense de la propriété intellectuelle à la promotion de la lecture sur tous supports.

D’abord épaulé par Teresa Cremisi et une équipe solide d’éditeurs et de lecteurs dont Pascal Quignard, Antoine maintient le cap éditorial d’une maison très littéraire, inscrite dans la vie des idées (Le Débat, « NRF Essais »...), aussi attractive qu’ouverte à l’international et œuvrant continûment à l’animation de son fonds. Le groupe accueille de nouvelles enseignes, à l’identité éditoriale très forte, comme P.O.L, Joëlle Losfeld, Verticales ou Futuropolis. Cette croissance est rendue possible par les bons résultats du groupe, marquée notamment ces dernières années par des succès hors norme (Delerm, Barbery, Littell... et Harry Potter). De sorte qu’en 2011, Gallimard, riche d’un catalogue de 40 000 ouvrages, est le plus grand éditeur indépendant français.

 

< retour