Notre vie d’éditeur est faite d’un quotidien où le passé, le présent et l’avenir sont sans cesse entremêlés… C’est ainsi que l’histoire d’un modeste « comptoir d’édition » fondé en 1911 a fini par se confondre avec celle de la littérature française du XXe siècle.

Antoine Gallimard

JPEG - 17.4 ko

Gallimard
Parution : février 2009
112 pages | 230 x 287 mm
32 €
ISBN : 9782070124800
Code distributeur : A12480

Collectif

En toutes lettres

Cent ans de littérature à La NRF

Avant-propos de Jacques Réda et Michel Braudeau. Documents réunis par Marie-Noëlle Ampoulié, Alban Cerisier et Éric Legendre ; commentés par Alban Cerisier.

Pourquoi La NRF ?, se demandait Jacques Rivière, son directeur, en 1922… « Pour ménager au talent, au génie, s’il voulait bien se montrer, un lieu d’asile. » Priorité à la littérature, « sans prévention d’école ni de parti » : telle sera en effet la grande devise de la revue créée il y a cent ans par André Gide et les siens. Présentée à la Fondation Martin-Bodmer (Genève) puis à L’IMEC (Caen) en 2009, l’exposition « En toutes lettres. Cent ans de littérature à La NRF » retrace cette grande aventure collective vouée à la littérature de création et à son dévoilement critique. Le présent ouvrage en constitue le catalogue : histoire littéraire et histoire éditoriale se mêlent ici pour appréhender, à travers de nombreuses archives inédites, un siècle extraordinairement riche en œuvres majeures. La NRF, « rose des vents » de la littérature (Mauriac), fut certes la revue de Gide et de ses grands directeurs, mais aussi celle, entre autres, de Claudel et de Valéry, de Proust et de Martin du Gard, d’Alain-Fournier et de Jouhandeau, de Supervielle et de Ponge, de Saint-John Perse et de Michaux, de Malraux et de Sartre, d’Alain et de Blanchot... Et l’aventure se prolonge aujourd’hui, tant à La NRF qu’au sein des Éditions Gallimard qui en sont nées en 1911. Cent ans de NRF : une invitation à un voyage au plus près de la littérature en train de s’écrire.

Catalogue de l’exposition présentée à la Fondation Martin-Bodmer (Genève) du 13 février au 26 avril 2009 ; et à l’IMEC (Caen) du 23 septembre 2009 au 31 janvier 2010.

 

aller plus loin

> Visitez l’exposition en ligne

< retour